Coaching pour les couples (Cycle)

couple bonheur

Je vous accompagne en m’appuyant sur La Thérapie Relationnelle Imago qui a été développée dans les années 80 par Harville Hendrix et son épouse Helen Lakelly Hunt, à New-York.

Elle propose un modèle basé sur la compréhension de la dynamique du couple et sur une synthèse des principales thérapies relationnelles et conjugales.

Cette approche combine prise de conscience et exercices pratiques, qui pourront être utilisés au quotidien.
Vous devenez vous-mêmes les bâtisseurs et les guérisseurs de votre relation.
Le travail se fonde sur une décision commune d’évoluer ensemble de façon constructive.
Votre couple est invité à faire l’expérience d’un espace relationnel sécure au sein duquel l’intentionnalité bienveillante prend le pas sur la réactivité défensive.
Dans ce cadre, les conflits peuvent être abordés dans un dialogue où la qualité de l’écoute joue un rôle déterminant. Un regard nouveau peut alors apparaître, à la lumière duquel les blessures du passé sont vues avec empathie.
Les tensions et les frustrations deviennent des opportunités de compréhension commune et de croissance personnelle.

cnv« Je ne t’aime pas pour ce que tu es, mais pour ce que je suis quand je suis avec toi ».

Et pourquoi en arrive-t-on à des conflits relationnels?

Parce que parfois des enfants sont arrivés dans la famille et le couple parental n’arrive plus à trouver d’espace-temps pour continuer à nourrir le couple amoureux.

Parce qu’un projet dans le couple n’a pu aboutir (projet de grossesse, projet de vie commune, …)

Et puis parce que fondamentalement pour beaucoup d’entre nous, dès l’enfance nous n’avons que rarement été écoutés et reflétés à notre juste valeur, sans corrections critiques et éducatives.
Souvent cela nous laisse le sentiment de n’être qu’un objet pour l’autre !
Et c’est alors la source de profondes souffrances, de doutes identitaires, d’un chronique manque de confiance en soi.
En nous donnant les moyens d’une véritable expression de soi, en nous enseignant à être un vrai miroir l’un pour l’autre, la Thérapie Relationnelle Imago devient l’instrument d’une profonde guérison des blessures mutuelles.

Lorsque chacun commence à se sentir compris dans ce qui le touche, un crédit à soi et à l’autre toujours renouvelé se substitue à une comptabilité toujours déficitaire : « Je te dois, tu me dois, je t’ai donné, tu ne m’as pas rendu. » !
Plutôt que de perpétuer des exigences et des jugements séparateurs, la relation s’enracine peu à peu dans un engagement à nourrir ensemble un lien d’Amour.

20161204_205414-2

Comment?

Des protocoles de communication, simples et précis, offrent un cadre de sécurité indispensable pour prévenir la confusion et les dérapages au sein d’un conflit.
Pourquoi ?
Parce que le Dialogue de couple Imago ne se base pas sur le droit de rétorquer, qui est celui de nos disputes ! Il soutient, au contraire, une écoute et une compréhension du monde personnel de chacun, et respecte le droit à la différence.
Ce cadre de sécurité est déterminant ! Car lorsque nous ne nous sentons plus en sécurité dans la relation, nous coupons le lien qui la rendait si précieuse et si nourrissante.

Déroulé d’une séance

Lors d’une séance, vous vous installez face à face tandis que je me tiens à vos côtés.

Lors de la première séance, je vous explique la technique et vous propose de l’essayer.
Si c’est ok pour vous, nous démarrons alors le processus.

Je n’interviens que pour ponctuer les étapes du processus, donner quelques pistes ou indications concrètes si nécessaire.
Plus qu’un thérapeute au sens habituel du terme, je suis un guide, une facilitatrice, une passeuse au sein de votre relation.

Généralement on distingue une 1er étape (environ 6 à 8 semaines) où vous exprimez vos ressentis et vous vous familiarisez avec le protocole.
Lors de la 2ème étape (4 à 6 semaines), vous avez intégré le protocole et savez l’utiliser sans tiers lors de conflits.
Vous découvrez des aspects méconnus de chacun et apprenez d’autres techniques.

Dès que votre couple a acquis une maîtrise suffisante des techniques (environ une douzaine de séances), qu’il sait faire face aux problèmes et aux difficultés, que je sens que chaque partenaire est totalement soi-même, sans crainte de rejet, dans un climat serein et d’acceptation de l’autre, alors vous êtes libres d’utiliser ces techniques en autonomie.

Pour qui?

La Thérapie Relationnelle Imago s’adresse aux couples de tous âges.
A ceux qui commencent et entrevoient leurs premiers obstacles; à ceux qui veulent prendre soin d’une relation devenue source de souffrance; à ceux encore qui, mariés de longue date, désirent lui donner un nouvel élan!

équilibre

Devenir un couple conscient demande un réel et profond engagement des deux partenaires, cela prend du temps et passe par d’inévitable crises, efforts et concessions.
Cela nécessite également d’abandonner ses anciennes croyances sur le couple et sur son partenaire, tout en respectant ses propres limites et ses besoins.
Avant de prendre rendez-vous, si nous ne nous connaissons pas, je vous propose environ 30mn par téléphone ou Skype pour vérifier ensemble que ce cycle correspond bien à vos besoins et attentes.
Témoignages

« Participer à ces rencontres m’a permis de revoir un peu la communication dans notre couple, parce que nous sommes de grands enfants, et que ce qu’on apprend ensemble s’applique en priorité dans notre couple. Et même si nous n’appliquons pas tous les jours les bonnes pratiques, je peux me référer à ce que j’ai découvert au cours des ateliers et de mes lectures, et je peux m’appuyer dessus et je constate que je peux faire confiance à ces enseignements et que nos échanges en deviennent plus fluides. »

Aurélien B, webmaster

———————————

Tarif:

– 1500 euros le cycle de 10 à 14 séances d’1h chacune

payable en 1 ou 2 fois
750€ au moment de la prise du premier rdv et 750€ après le troisième rdv

Toute séance annulée, sans évènements imprévus majeurs (maladie grave, accident, décès familial), moins de 48h avant le rdv, est due dans sa totalité.

NB: L’accompagnement des couples que je propose ne remplace en rien un suivi auprès d’un psychologue, psychiatre ou psychothérapeute. Il est bien là pour contribuer à poser des balises complémentaires.