Octobre 2013 – Body-Mind – Le journal des pratiques du Body-Mind Centering®

Naître à Soi

J’ai passé pas mal de temps, depuis mes 18 ans, à accompagner. Des enfants, des personnes en déficit mental et pleines de grâce, des personnes sages, mes proches, des personnes en fin de vie et début d’une autre…

C’est pour moi comme une évidence. Etre avec eux et leur amener du support, leur porter soutien dans ce qu’ils sont maintenant, et là où ils veulent aller. La vie quoi.

J’ai beaucoup appris et ne cesse d’apprendre à leurs côtés. Les écouter me parler d’eux, c’est comme s’ils me  racontaient.

Avec du recul et un apport en BMC, je peux aujourd’hui dire qu’être en contact avec toutes ces personnes m’a appris à explorer le plan horizontal dans toute sa splendeur notamment au travers de l’écoute bienveillante. J’ai aussi acquis un ancrage au travers du schème homologue avec la connexion à la terre et au ciel, pour ne pas trop me perdre dans toutes ces émotions et états au risque de rester dans le schème pré vertébré de l’éponge. Parce que croyez- moi les émotions quand on accompagne on s’en régale ! Et je crois que ce qui m’a permis de continuer autant d’années, c’est de rester constamment connectée à mes cellules, et de respirer à travers elles.

J’ai eu la chance aussi de sentir en accompagnant la mort d’un corps, à quel point le souffle restait lui bien vivant. Bien après que le cœur et le flux sanguin cessent de battre, que la lymphe cesse sa course, et que le liquide cérébrospinal s’évapore. Quelle expérience merveilleuse, de sentir l’âme de quelqu’un retourner à l’enfance, et recommencer ce cycle perpétuel de vie.

Helping hands, care for the elderly concept

Aujourd’hui, l’heure est arrivée de prendre le temps de m’accompagner. D’écouter mon enfant intérieur, ma folie, la femme, la mère, la sage femme en devenir, pour prendre du recul et me ressourcer.

Je sais intrinsèquement que c’est nécessaire si je veux continuer à accompagner tout un chacun, et au quotidien mes enfants et les personnes qui viennent me consulter.

Je prends conscience du cycle de la vie, de la mienne, en écho avec celle de la nature. Comme un arbre, j’ai grandi, prospéré, et je suis maintenant ancrée dans une phase de tranquillité où je peux contempler avec du recul le chemin parcouru, et sentir vibrer de l’intérieur encore tout le chemin à accomplir pour œuvrer pleinement.

Pour moi le challenge reste de trouver une synchronicité entre accompagner, et m’accompagner. Etre avec l’autre tout en étant avec moi, au plus juste, dans nos êtres, nos corps, nos chairs, nos relations…

Je sais que toutes ces rencontres en tant qu’accompagnatrice me permettent aujourd’hui de mieux m’accompagner.

Je continue de cheminer, avec tous mes doutes et mes peurs, tout cela dans la joie et la bonne humeur et cela me ravit !

Merci la Vie !

Claire Morinière
Educatrice somatique-Praticienne de Body-Mind Centering®
Formatrice

clairemoriniere@yahoo.fr
www.clairemoriniere.com

 

 

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire